Calendrier
ADIRP DE VAUCLUSE - Maison du Combattant - 12 rue Bonaparte - 84000 Avignon
ADIRP de VAUCLUSE
ADIRP de VAUCLUSE
Association Départementale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes

Cérémonies nationales

Les cérémonies nationales commémorent la mémoire des faits d'armes des grands hommes, des combattants et le sacrifice des victimes civiles ou militaires des guerres. Le ministre des armées prend en charge l'organisation de ces cérémonies. Dans les départements et les communes, les cérémonies sont organisées par les Préfets, les Sous-préfets et les Maires. Les jeunes générations sont associées à ces cérémonies. Collégiens et lycéens participent aux hommages rendus (lecture de textes historiques, ravivage de la Flamme du Souvenir à l'Arc de Triomphe etc.) ; ils effectuent, avec leurs enseignants, un travail préparatoire sur les événements commémorés. Leur participation est l'un des vecteurs de transmission et de réflexion sur les valeurs républicaines. Onze journées nationales annuelles ont été instituées par des textes législatifs ou réglementaires : La journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, le 19 mars La journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation, le dernier dimanche d'avril La commémoration de la victoire du 8 mai 1945, le 8 mai La fête nationale de Jeanne d'Arc et du patriotisme, le 2ème dimanche de mai La journée nationale de la Résistance, le 27 mai La journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" en Indochine, le 8 juin La journée nationale commémorative de l'appel du général de Gaulle, le 18 juin 1940, à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi, le 18 juin La journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français et d'hommage aux "Justes" de France, le 16 juillet si c'est un dimanche, ou le dimanche qui suit La journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives, le 25 septembre La commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918 et l'hommage rendu à tous les morts pour la France, le 11 novembre (voir loi du 24 octobre 1922, en bas de page et loi du 28 février 2012) La journée nationale d'hommage aux morts de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie, le 5 décembre S’y ajoute une douzième cérémonie en hommage à Jean Moulin, qui se déroule à Paris, au Panthéon, le 17 juin, jour anniversaire de l'acte considéré comme son premier acte de résistance. L’organisation de cette cérémonie répond à un usage et non à un texte législatif ou règlementaire. Le 1er ou le 2 novembre de chaque année, une cérémonie est consacrée dans chaque commune à la mémoire et à la glorification des héros morts pour la Patrie, conformément aux termes de la loi du 25 octobre 1919 relative à la commémoration et à la glorification pour la France au cours de la Grande Guerre :

Cérémonies départementales

Les commémorations organisées par les municipalités suivent le calendrier commémoratif qui comprend onze journées nationales auxquelles s’ajoute l’hommage à Jean Moulin, le 17 juin. D’autres dates ne figurant pas dans ce calendrier, tel que le 14 juillet, jour de la fête nationale, donnent également lieu à des cérémonies spécifiques. Les événements qui ont marqué l’histoire locale peuvent également faire l’objet de commémorations dans le respect des règles protocolaires et du cérémonial militaire. Pour chacune des dates inscrites au calendrier commémoratif, aucun texte officiel ne détermine les formes de manifestations qui doivent la marquer. Les lois et décrets en vigueur prévoient, le cas échéant, une cérémonie nationale à Paris, présidée par une haute autorité, et une autre, départementale, dont l'organisation est à la charge du représentant de l’État (préfet). Les associations d'anciens combattants et les élus locaux y prennent également part, ainsi que les jeunes de la commune (scolaires accompagnés de leurs enseignants). Un message adressé par le secrétaire d’État auprès du ministre des armées est lu à l’occasion de cette cérémonie. Les préfets sont chargés de transmettre ce message auprès des municipalités et de rappeler aux maires leurs responsabilités dans l’organisation et le bon déroulement des cérémonies publiques sur le territoire de leur commune (art.2212-2 du code général des collectivités territoriales). Les services départementaux de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) sont en mesure d’apporter leur expertise pour l’organisation des cérémonies commémoratives et mettre en œuvre des actions spécifiques (expositions, …). Ils sont également chargés d’organiser les collectes au profit de l’œuvre du Bleuet de France.